• Recevoir nos informations

    Nous contacter

     Association Sorézienne
    Chez Patrick CHABIN
    622 Rue de la Mairie

    10130 AUXON
    FRANCE

    Jean-Baptiste PREVOST DE SANSAC, Marquis de TRAVERSAY (1764-1768) + 1833

    Descendant d'une maison fort ancienne, il naît à la Martinique le 23 juillet 1754 d'un père capitaine de vaisseau et de Claire du Quesne de Longbrun.

    Entre dans la Marine en quittant Sorèze. Il est garde de la Marine en 1768. Il sert aux Antilles et dans la guerre d'indépendance où il se distingue. Capitaine de vaisseau à trente ans, il émigre en Suisse en 1790. Dès 1790, il avait pris part à 17 campagnes.
    C'est en Suisse que le Prince de Nassau lui propose au nom de Catherine II une place dans la marine russe. De Traversay accepte, et au 15 mars 1792, il est porté sur les registres comme absent, en Russie pour congé. Entrant dans la marine russe comme contre-amiral, il reçoit bientôt le commandement des forces de terre et de mer de la Crimée et à ce titre aménage le port de Sébastopol. Alexandre Ier fait de lui un ministre de la Marine, et au cours de la guerre de 1812 il use de son influence pour intervenir en faveur des prisonniers. En 1828, il abandonne le ministère.
    Elevé par Nicolas Ier à la dignité de membre du Conseil de l'Empire, il mourut à Saint Petersbourg en 1833. Avant de fuir pour la Suisse d'où il sera appelé par Catherine II, il était monté dans les carrosses de Louis XVI, lequel l'avait remercié pour ses nombreux services - dont sa participation remarquable lors de la bataille de Chesapeake qui mena à l'indépendance des États-Unis - en l'honorant du titre de Marquis de Traversay.
    Vous pourrez en savoir bien plus sur son parcours fabuleux en lisant "Traversay, Un Français, ministre de la Marine des Tsars", écrit par Madeleine du Chatenet, et paru chez Tallandier, collection "Figures de proue".

    Buste inauguré lors des fêtes de Pentecôte le 27 mai 1901.

    Accéder à votre espace

    Identifiant : 
    Mot de passe : 
    mot de passe oublié?
    Annuaires des anciensPar nomsPar décennies

    Le journal mensuel

    powered by