Association Sorézienne

Le journal mensuel 2009

Janvier Février Mars Avril Mai Juin
Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

2013 2012 2011 2010 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000 1999 1998 1997 1996

Décembre

 14 décembre
Il y a 13 ans, le site actuel, beaucoup plus réduit en contenu et en fonctionnalités, naissait à l'adresse http://www.mns.fr/soreze/
Il faisait suite aux pages créées par Gaston Bergasse (http://www.mnet.fr/soreze/).
Et il y a 10 ans, c'était http://www.soreze.com, le site actuel. Souhaitons lui longue vie.

 5 décembre
Le dimanche 13 décembre à 19h00, sur France 5 en numérique, dans l'émission "La traversée du miroir" avec Patrick Poivre d'Arvor, Hugues Auffray évoquera ses souvenirs, notamment de Sorèze et de ses trois prix d'équitation.

Novembre

 28 novembre
Si vous allez au salon nautique de Paris du 5 au 13 décembre, n'oubliez pas d'aller voir Philippe Béteille (69-72).
Classic Boat Charter a le plaisir de vous inviter au salon Nautique de Paris se déroulant du 5 au 13 décembre.
N'hésitez pas à venir nous rencontrer, pour partager nos passions et lever un verre sans doute.
Nous vous attendons dans le Hall 1, stand M71, votre présence nous fera grand plaisir.
Pour recevoir vos invitations merci de nous répondre par retour de ce mail avec vos coordonnées.
A très bientôt sur notre stand !


Classic Boat Charter
Tél : 05.62.75.14.80 - Fax : 05.62.75.03.26
Classic Boat Charter

 22 novembre
L'histoire (familiale) de cinq collégiens, les De Lapierre, de 1821 à 1830, font l'objet d'un livre rassemblant les passages les plus intéressants de leur correspondance, avec un fil conducteur et quelques repères historiques, vient de sortir. Il est intitulé: "Grandir à Sorèze", (Lucie éditions, à Nîmes).

En l'an 1820, dans une sombre petite ville cévenole, un grand-père de 75ans, François de Lapierre, que la Révolution de 1789 a privé de ses prérogatives et revenus, se demande avec anxiété quel sera l'avenir de ses cinq petits-fils, s'ils ne recoivent un solide enseignement et s'ils ne sont formés à un métier. La renommée de Sorèze est arrivée jusqu'à lui. Il a rencontré le directeur propriétaire de l'école, monsieur Ferlus, dont les méthodes correspondent à son désir.
C'est ainsi que, de 1820 à 1830, séjournèrent successivement à Sorèze les cinq garçons. Leurs parents gardaient pieusement leurs lettres, dessins, bulletins et livres de classe.
Héritière de la maison ancestrale, Sabine Tanon de Lapierre a découvert dans de vieilles malles, ces trésors oubliés qui attendaient depuis presque deux siècles. Ils font revivre une époque difficile et peu connue.
Un petit violon était là aussi, sans son archet... De ce petit volume, sélection de leur correspondance assortie de commentaires, jaillit l'émouvante musique de leur enfance.

 4 novembre
Des nouvelles de notre ami Olivier Rouot (1979-1981):

Ancien journaliste et récemment encore Directeur de la Communication, Olivier Rouot se jette à l'eau et crée, avec son épouse, "ROUOT.COM, Communication & Relationnel", leur première société de conseil.
Le site Internet éponyme "www.rouot.com" vient d'ouvrir sa page d'accueil et annonce les missions qu'ils se proposent de mener à bien au bénéfice de leurs clients.
Près de trois décennies d'activité professionnelle viennent de s'écouler... Autant d'années d'expérience, autant d'années de savoir-faire, autant d'années de passion, toutes consacrées à l'univers des métiers de la Communication, à la relation entre les Hommes et au développement de leurs entreprises...
Le temps était venu d'apporter à ces dernières quelques solutions héritées de ces années de pratique, qu'il s'agisse de leurs contraintes de promotion, comme de leurs nécessités de mises en relation et de développement.
Accompagnée par un noyau dur de consultants et de partenaires, en France et à l'étranger, l'équipe de "ROUOT.COM" conseille actuellement des clients à Paris, Bordeaux, Strasbourg, Cognac, Genève et Rabat.
Nouvelle aventure? Nouvelle gageure?... Ou bien continuation logique?... Un peu tout cela, sans doute...
L'étymologie du verbe communiquer l'indique: "mettre en commun"... C'est sur cette définition-là que se retrouvent et s'enrichissent mutuellement les clients ou partenaires de "ROUOT.COM", comme ses collaborateurs.
En conséquence, les métiers pratiqués par "rouot.com" sont ceux issus de l'univers des métiers de la communication, mais aussi du monde du marketing, du développement commercial, du trading ou de la formation, et ce, au au niveau international.
Visitez leur site; contactez-les et encouragez-les!...
Nous leur souhaitons bonne chance dans cette nouvelle aventure!

 3 novembre
Nous apprenons le décès le 31 octobre d'Yves Blaquière. membre d'honneur depuis la Sainte Cécile 2002 de l'Association Sorézienne pour les services qu'il a rendu à l'Ecole et à l'Association.

Yves est entré au Conseil d'Administration de l'Ecole lorsque les Dominicains décidèrent de partir. Le Conseil d'Administration qui prit en charge l'Ecole, outre Yves BLAQUIÈRE, était composé du Colonel RAMOND, Louis ASTOR, Alain DU LAC, Pierre BOUYSSOU, Jean NOGAREDE, Albert MAMY, Jacques FABRE de Massaguel et comme conseillers juridiques Charles DE GUIBERT et Pierre FISCHER.
Pour pouvoir éviter le dépôt de bilan, le Conseil d'Administration demanda une avance auprès de banques qui exigèrent en retour que les Administrateurs se portent caution sur leurs biens propres. Ainsi comme les autres Administrateurs, Yves, donna sa caution, mais avec grand « tremblement », car faisant cela il pouvait ruiner complètement tous les siens.
Dès qu'il fut Administrateur de l'Ecole, il engagea les travaux suivants :

En dehors de ces activités d'Administrateur il fut l'organisateur de 1970 à 1991, soit pendant 21 ans, de « Musique de Nuit » dans l'Ecole de Sorèze. Car outre leur intérêt culturel, ce sont ces concerts, semble-t-il, qui ont attiré l'attention de ceux qui s'occupaient de l'Administration des Monuments Historiques de Midi-Pyrénées sur la valeur architecturale et historique du site et hâta ainsi le classement de l'Ecole.

Les anciens envoient leurs condoléances à sa veuve et s'associent à son chagrin.

Octobre

 2 octobre
Francis Grand (54-57) communique :
Avec quelques anciens de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, nous nous réunirons
Samedi 6 mars 2010 à Villeneuve-Loubet (Alpes maritimes)
Cette réunion était prévue à l'origine pour les anciens des années 50/60, mais tous seront les bienvenus.
Les épouses seront aussi de la fête.
Le programme de cette journée n'est pas définitivement arrêté mais il comportera, naturellement, un déjeuner au cours duquel nous pourrons évoquer nos souvenirs de l'Ecole.
Si vous conservez des "reliques", calots, képis, fourragères, documents, photos et autres, ne vous privez pas de les amener.
Que ceux qui sont intéressés se fassent connaître dès maintenant (il n'est jamais trop tôt pour bien s'organiser).
Merci de contacter :
Francis Grand
158, résidence La Dauphine
185, rue Le Chatelier
13015 Marseille
Tel 04 91 60 18 64
Mail f.grand@numericable.fr

Septembre

 19 septembre

1964 cadet de rugby

1968
Nous apprenons la mauvaise nouvelle : Jean-Marc Chabin (59-68) est décédé dans sa 61ème année d'un cancer le 11 septembre. Nous présentons les condoléances de l'Association Sorézienne à son frère Patrick (60-69) patrick_chabin@merck.com, à son père Jean (32-35), à sa femme Bénédicte et à ses enfants qui l'ont accompagné jusqu'à sa dernière demeure. Il repose maintenant à Sommette-Eaucourt dans l'Aisne.
en 2006

 1er septembre
Chers amis,
Pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis un ancien élève de l'Ecole de Sorèze, années 1954 à 1957.
J'utilise à nouveau le fichier de l'école pour vous contacter.
Nous avons déjà échangé quelques mails avec certains d'entre vous à l'occasion des fêtes de Pentecôte 2009 à Sorèze.
Pour ceux qui ont pu venir, je pense qu'ils garderont un bon souvenir de ces retrouvailles. (Toutes les photos sur le site de l'Association.)
Pour compléter et ne pas perdre le contact, j'aimerais pouvoir organiser, en toute simplicité, la réunion régionale des anciens de région Paca (et alentours éventuellement).
J'y ajoute ceux qui en sont éloignés et m'ont déjà fait part de leur présence possible.
Comme pour Pentecôte 2009, je cible les anciens des années 50 à 60 mais sans restriction pour les autres générations qui se joindraient à nous.
Nous pourrions nous retrouver, je pense sur le Var ou les Alpes Maritimes pour passer une journée ensemble.
La date : Samedi 6 ou Dimanche 7 février 2010, voire le Samedi 6 mars 2010 ?
Le lieu : Marseille, Toulon, Nice ou environs (Christian Vialle m'a déjà proposé Villeneuve Loubet avec visite du musée dont il s'occupe). L'essentiel est un endroit facile d'accès pour tous.
Le but : nous retrouver pour nous re-connaître. Echanger des souvenirs. Voir des documents, des photos. Ecouter les anecdotes des uns et des autres.
Tout cela au cours d'un repas sympathique dans un coin agréable (et avec du beau temps ?). Les épouses seront les bienvenues.
Si le projet avance, nous pourrons organiser un co-voiturage pour ceux qui auraient des difficultés de déplacement.
- J'aimerais donc savoir dès que possible si cette proposition vous intéresse. Réponse par mail en priorité. Mes coordonnées complètes plus bas.
- Indiquez-moi vos préférences pour les dates et les lieux (rien n'est arrêté). Si vous connaissez un point d'intérêt avec restaurant correct, soumettez-le.
- N'hésitez-pas à contacter d'autres anciens avec qui vous êtes en relation : je suis loin d'avoir toutes les adresses mail.
Je ferai un premier point avant la fin du mois de septembre 2009 en espérant que vous serez nombreux à répondre, que ce soit positif ou négatif.
Amitiés à vous tous et à bientôt.
Francis Grand
158, résidence La Dauphine
185, rue Le Chatelier
13015 Marseille
Tel 04 91 60 18 64
Mail f.grand@numericable.fr

Et n'oubliez pas le père Montserret qui est à Marseille et qui se morfond dans sa maison de retraite.

Août

 21 août
Jean-Jacques Trombert (64-68) vient de nous envoyer 88 photos de son époque. Merci Jean-Jacques. Elles sont ici.

 4 août
Nous apprenons le décès hier de Claude CANTIER (54-56) à Cazedarnes (34460). Ses obsèques auront lieu demain le 5 août à 10h00 à Cazedarnes.
Claude n'était pas venu lors des deux dernières Pentecôte à Sorèze. L'une des dernières photos que nous avons prises de lui avec sa femme au pub Saint Martin le samedi de Pentecôte, le 26 mai 2007, le montre tout sourire devant un cassoulet, mais la maladie était déjà là. Adieu Claude, nous ne t'oublierons pas.
Toutes nos condoléances à sa femme, à toute sa famille et nous pensons aussi à tous les Cantier qui sont passés à Sorèze, René (19-25), François (26-27) et Georges (54-56).
Le message de son cousin :
Il est mort hier (03/08/09) à Cazedarnes, le village de sa femme Danièle, où ils avaient une maison de vacances.
Danièle nous a appelé ce jour en fin de matinée, ma femme étant une cousine proche.
Il est décédé d'un infarctus foudroyant, suite à ses nombreux problèmes cardiaques de ces dernières années.
J'avais, à l'occasion d'une de leur visite évoqué avec lui "son" école de Sorèze à laquelle il tenait beaucoup.
Je lui avais fait découvrir votre site Internet, il en avait été "émerveillé" !.
C'est pourquoi j'ai aussitôt pensé à vous signaler son décès, il aurait sûrement été très content que vous et les anciens en soient informés.
Amicalement.
Max Chabbert

Juillet

 13 juillet
Comme si on y était !

 2 juillet
Le jardin des Pères est inauguré, voir l'article de la Dépèche ICI.
Abstract :
Le «Jardin des Pères», situé près du bassin de natation dans le parc de l'Abbaye-Ecole de Sorèze vient d'être récemment inauguré. Après plusieurs années d'abandon, ce lieu imprégné d'histoire retrouve vie.
C'est en 2007, avec le concours du Conservatoire Botanique Pierre Fabre qui a fourni les végétaux, que le Syndicat Mixte de l'AES décide de recréer le «Jardin des Pères». Partie intégrante du patrimoine végétal à valoriser, cet espace est progressivement réhabilité en respectant l'esprit du jardin d'origine. Mis en culture par le Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement des Pays Tarnais, ce jardin sera désormais entretenu par les membres soréziens des Jardiniers de France et l'équipe technique de l'AES pour la tonte. Sans engrais, pesticide ni désherbant, les jardiniers bénévoles entretiendront ensemble les 4 parcelles définies (légumes, plantes médicinales, jardin à bouquets et verger) comprenant 40 «carrés». Ils veilleront au respect de la nature et privilégieront les plantes anciennes et traditionnelles. L'équipe mixte des jardiniers a commencé les premières plantations et est très motivée par l'expérience à laquelle elle a décidé de participer. Dès qu'il reprendra ses «beaux atours», le «jardin des Pères» sera inclus dans le parcours muséographique. Des visites guidées et commentées sur les plantes qui y poussent s'y dérouleront. A cet effet, le Syndicat Mixte prévoit de restaurer les marches qui se trouvent au fond du jardin pour pouvoir y accueillir les écoles, le jardin servant alors d'outil pédagogique en faveur des jeunes et des animations locales et de support à des chantiers d'insertion. D'ici là, bon courage aux sympathiques jardiniers qui, en entretenant le «jardin des Pères» dans ce cadre magique, trouvent apaisement et sérénité en perpétuant des traditions anciennes pour les générations futures.

Juin

 19 juin
Extrait du "Journal d'Ici":
Directeur Général de Pierre Fabre SA, Jean-Pierre Garnier a reçu des mains de l'Ambassadeur de Grande-Bretagne en France la médaille de Grand Officier de l'Ordre de l'Empire Britannique pour son engagement à titre personnel et professionnel contre le sida. (Il avait proposé pour la première fois des traitements à prix coûtant à 56 pays d'Afrique ravagés par le fléau)."

 18 juin
Le programme culturel de juillet, intitulé Le festival musique des lumières, dirigé par Joël Suhubiette, est arrivé.

 3 juin
La Pentecôte est terminée. Pour le compte-rendu et les photos, voir ICI.

Mai

 21 mai
Le Vademecum n° 18 pour ceux qui ne l'auraient pas lu.

 20 mai
Nous apprenons le décès de Gilbert L'Epine (44-51) le 15 mai 2009 en sa 77ème année, au Domaine de Caillan, 34550 Bessan. La cérémonie religieuse a été célébrée en la collégiale Saint-Jean de Pézenas le mardi 19 mai.

 16 mai

Duong Minh Duc, notre camarade de 62-64, et qui le fut bien après, nous a quitté. Il est mort dans la maison de ses parents, à Saïgon, le 10 janvier 2009. Nous adressons à sa famille, à sa femme Isabelle, et à ses filles Duc Anh, Hoang My et My Anh toutes nos condoléances et leur faisons part de toute notre amitié. Leur téléphone : 01.64.20.37.63.

Nous avons un nouveau secrétaire en la personne de Bernard Montcerisier (45-47), nous lui souhaitons bonne chance et longue collaboration. Vous pouvez lui écrire sur b.mont@noos.fr.

Avril

 27 Avril
Le Vademecum n° 18 est arrivé, enfin... Au sommaire : Le mot du Président, le programme de la Pentecôte 2009, une annonce de Francis Grand, les Jeux équestres, et les nouvelles de la restauration de notre école agrémentées de quelques photos des nouveautés.

 26 Avril
La petite fille de Maurice Passelac (28-37), Maud Roques, vient de nous annoncer le décès de son grand-père, le 15 janvier 2009. Vous pouvez l'appeler au 06 61 89 98 95. Toulouse, 21 rue Lafayette.

Mars

 24 Mars
Un message de Jean-Marc PEZET (70-73) :
Le 14 mars 9 joyeux drilles se sont réunis à Sorèze et ont terminé par des agapes dans le Tarn et Garonne, agapes homériques s'il en fût puisque certains ne s'étaient pas vus depuis 38 ans.
Nous sommes allés à 4 depuis la côte d'Azur, à Sorèze pour visiter l'Ecole après restauration et par la même occasion, retrouver des Anciens de la région de Toulouse. Période arrêtée pour concilier avec l'agenda de chacun sans imposer Pentecôte.
Présents à l'Ecole:
- Christian PREVOT de Marseille 1967 / 1972
- Pierre-Louis CROUZAT de Toulon 1969 / 1973
- Patrice BONNAND de Marseille 1971 / 1972
- Jean-Marc PEZET 1970 / 1973
Arrivés à 18h30 nous comprenions bien qu' une visite de l' Ecole ne pourrait être possible que le lendemain.
Nous avons logé en chambre Tradition avec petit déjeuner. Sympa.
Le lendemain à 9h30 après le petit déjeuner, à notre demande, il nous a été répondu que les visites n' étaient possibles qu' à partir de 14h00....Nous n' avons donc pas pu voir les restaurations effectueées (et dont nous sommes reconnaissants !).
Nous partions à 11h00.
De fait nous n'avons pas pu visiterde la salle des Illustres, grande salle, la chapelle, les dortoirs, la cour des Rouges, le gymnase, la salle d'escrime etc...
Nous avons donc parcouru, le parc et sommes allés apporter notre profond souvenir au cimetière des Pères.
Heureusement ce parc et son silence nous ont apporté une importante sérénité dont nous avions grand besoin, eu égard à notre profonde déception.
Aucune visite possible des salons des Pères, seule la galerie des Anciens reste accessible.........encore heureux !!!!!
Après un parcours aller de 500 kms, l'accueil est un peu salé !!! Pourquoi en cette période, hors saison, les Anciens de passage et clients de l'hôtel, ne peuvent-ils pas effectuer une seule visite organisée par exemple à partir de 10h00, le personnel n'étant pas particulièrement surbooké. Nous faisons partie de la mémoire et il se doit de nous respecter au même titre que nous apprécions le travail de restauration effectué et que nous voulions visiter.
Enorme déception pour ma part.......mais je me suis consolé car le lendemain à 10 kms de MOISSAC, nous nous sommes retrouvés avec 5 Anciens, comparses venus nous rejoindre et donc au total nous étions 9 + Georgina la compagne de notre Ami Anthony qui nous a supporté.
Nos Anciens Comparses nominés, sont :
- Jean-Jacques SUBIROS 1964 / 1972
- Philippe BETEILLE de Toulouse 1969 / 1972
- Frédéric FELDMANN de Toulouse 1969 / 1972
- Pierre ROUMIGUIE de Caussade 1969 1972
- Anthony FOURMACHAT de Mougins 1971 qui nous hébergeait à Durfort la Capelette.
9 Anciens quinquas, enchantés de se retrouver après des décénnies pour certains... qui fera mieux ! Et encore ce fut à l'arracher car d'autres ont été contactés trop tard. L' expérience aidant, nous ferons mieux le prochaine fois.
Excellent souvenir malgré la fatigue de la route pour les pilotes.
A renouveler si le gestionnaire de l'Ecole veut bien faire un geste pour les Pèlerins dont le nom est inscrit dans la galerie des Anciens.
Merci pour ton avis...avisé....Serge.
Amitiés Soréziennes Jean-Marc
Copie aux Anciens présents ce week-end, sachant que ce mail n'engage que moi, à moins qu'il ne suscite des réactions
ce que je souhaite vivement.
Les photos sont ici.

 9 Mars

Nous apprenons le décès de Monsieur CARAYON, surveillant général, préfet de discipline des Rouges de 86 à 91, le 22 février dernier. Il allait avoir 64 ans. Alice et Xavier CARAYON habitaient à l'époque dans leur "nid d 'aigle" du château de LAGAYE proche de la ville de CASTRES.
Passionné par l' histoire du Languedoc dont il était un véritable érudit, c'était un homme juste et authentique en qui feu Jacques Fabre de Massaguel avait une entière confiance.
Mr CARAYON a été inhumé le mardi 24 février 2009 au cimetière de CARBES proche de CASTRES.
Pour tous ceux ou celles qui souhaiteraient apporter un peu de réconfort dans ces moments difficiles à son épouse Alice, vous pouvez la joindre au 05.63.59.58.54

Gilles De Bermond de Vaux (49-56), décédé le 4 mars, est enterré aujourd'hui à Saint Laurent de la Cabrerisse (Aude). La cérémonie religieuse a eu lieu à la basilique Saint Paul-Serge de Narbonne.

Février

 17 Février
Pour rendre hommage à Bernard Michaud (69-71), décédé le 26 décembre dernier, sa femme Sabine organise un concert en l'église de Parempuyre (33) le 26 février. Voir ICI.

Janvier

 16 Janvier
Nous venons d'apprendre le décès de Bernard Michaud (69-71) le 26 décembre dernier, sans le moindre signe avant-coureur et en pleine réunion de famille. A Sabine, sa compagne, nous présentons toutes nos pensées attristées et nos condoléances.
Ses copains Régis Cordier, Gérard Delga, Big Crouzat, Frédéric Feldmann, Philippe Gomez sont dans la peine.

 14 Janvier
Nous apprenons par Jean-Christophe Bossuge (70-74) le décès ce jour du Père Marie-Emmanuel Debroise, 86 ans, Père Prieur en 1970, l'un des tous derniers Pères Dominicains du Tiers Ordre Enseignant. Tous les anciens des années 70 l'ont connu. Ses obsèques ont eu lieu à l'école LACORDAIRE le samedi 17 janvier à 9h 30. Le Révérend Père DEBROISE fut directeur de LACORDAIRE.
La circulaire de l'école LACORDAIRE

Hugues Aufray vient de sortir un nouveau livre, «Les chevaux vus par Hugues Aufray», Editions Hugo et Compagnie, collection Phare's, 320 p. dont plus de la moitié en photographies.
A près de 80 ans, l'inoubliable interprète de «Stewball» a pris la plume pour décrire, dans un ouvrage richement illustré, son amour des chevaux qui l'ont aidé à surmonter sa dyslexie quand il était enfant. Et déroule l'écheveau de ses souvenirs. Il commente quatre photos qui illustrent son parcours de cavalier chevronné.
Cheveux blancs en cascade sur ses épaules tels une crinière, santiags, jeans délavés et guitare en bandoulière, Hugues Aufray, qui fêtera cette année ses 80 ans et ses 50 ans de carrière, est l'homme des hautes plaines balayées par un souffle revigorant. Fidèle à lui-même, cet éternel troubadour à la voix restée étonnamment jeune, est l'interprète de tubes mythiques comme «Santiano», «Céline», «Le petit âne gris», et le déchirant «Stewball» ou la mort du cheval blanc si courageux. Avec ses chansons, il nous a fait vibrer, il nous a fait pleurer. Debout face aux courants contraires, l'homme a bâti sa vie sur des valeurs solides, comme la fraternité, la famille et le respect de la terre. C'est tout naturellement que le cheval, seigneur de la prairie, s'est imposé à cet esprit noble. «J'aime tous les chevaux, de toutes les races, confie le chanteur compositeur. Et j'écris le mot cheval en majuscules!»
Suite