Association Sorézienne

Le journal mensuel 2011

Janvier Février Mars Avril Mai Juin
Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

2013 2012 2010 2009 2008 2007 2006 2005 2004 2003 2002 2001 2000 1999 1998 1997 1996

150ème anniversaire de la mort du Père Lacordaire

Les pages qui lui sont consacrées

Infos permanentes

Depuis 10 ans, l'Association Sorézienne a mis en route l'opération Sorézien du 20ème siècle afin de nous permettre d'établir l'ouvrage le plus complet possible. Ce document, que nous avons voulu prestigieux, est la suite de l'ouvrage de nos Anciens "Le Sorézien du Siècle 1800 à 1900", et ce dans sa première édition de Pentecôte 2005, incomplète certes, mais appelée à évoluer et être enrichie au fil du temps.
L'édition définitive, qui comprendra 720 pages environ, est en cours de préparation et sera disponible pour le mois de mai 2012.
Présentation et souscription à l'édition définitive.

Décembre

 13 décembre
Aujourd'hui, surprise, le nouveau chef du restaurant des Collets rouges nous fait un cadeau....

Avant la suppression de notre forum, qui était devenu vieux, non fiable et bien d'autres choses encore, des groupes, forums, copains d'avant, se sont créés un peu partout. Voici les plus connus.

Facebook
InscritsPhotosCréé parDernier
Message
Les anciens de SOREZE 195284Jean-Michel Treillard-Joly02/2012
SOREZE 1985- 1990 117211Stéphane Galli
Romain Ducris
01/2012
"Sorèze", the old school last students ?162Andrea Van Der Loos
Géraldine Gaire
Valérie Mercier-Simmons
François Souyri
11/2011
Ecole royale militaire de sorèze 9??
Sorèze - Pentecôte 2011: 20 ans après ?0Andrea Van Der Loos
Raphaël Meyfret-Rabier
05/2011
Facebook, le site de l'abbaye-école
Abbaye-école de Sorèze ?23 Syndicat mixte
Marie Abbaye-école ?8Syndicat mixte
Office de tourisme de Sorèze ?77
Copainsdavant
ECOLE DE SOREZE
2189
SOREZE 1816
ECOLE ROYALE MILITAIRE 310
Trombi
Collège Ecole Royale Militaire 312?
Lycée Abbaye Ecole de Sorèze 135?
Collège Abbaye Ecole de Sorèze 63?
Et ce n'est bien sûr pas exhaustif, il y a aussi Viadeo et LinkedIn qui ont plus une vocation professionnelle.

 12 décembre
Stéphane Galli (87-91) a pris 66 photos très intéressantes, de presque toute l'école en juillet 2011. Les voici.

Novembre

 25 novembre
Les photos du dîner du 24 novembre à l'Ecole Militaire à Paris.

 20 novembre
La messe commence par la Sorézienne à l'orgue. Elle est concélébrée par Mgr Jean Legrez, dominicain, archevêque d'Albi et Alain Planel l'évêque de Carcassonne.
Si vous voulez l'écouter, c'est ici.
Et la vidéo du début de la messe, c'est là.
Et le compte-rendu, les photos et vidéos, par là.

 19 novembre
Décès ce jour à Paris de Vincent Malle (58-61).
Né en 1944, Vincent Malle était un producteur à la filmographie bien remplie d'oeuvres qui ont fait date dans le septième art, telles que le film qui fit scandale à Cannes, La Grande Bouffe de Marco Ferreri avec son quatuor de choc (Philippe Noiret, Marcello Mastroianni, Michel Piccoli et Ugo Tognazzi), La Chair de l'orchidée de Patrice Chéreau (1975), L'école de la chair (1998) de Benoît Jacquot avec Isabelle Huppert et plus récemment Partir (2009) de Catherine Corsini, avec Kristin Scott Thomas.
Frère du cinéaste Louis Malle décédé il y a seize ans, il avait collaboré avec lui à de nombreuses reprises : pour Fatale en 1992, drame passionnel avec Juliette Binoche et Jeremy Irons, Alamo Bay en 1985 ou encore Le Souffle au coeur en 1971.

 5 novembre
Un message de Francis Grand
Je viens de rendre une petite visite au Père Montserret.
Son état me semble stationnaire. Pour ceux qui l'ont vu à Pentecôte 2010, il n'a pas changé (pas loin des 92 ans).
Madame Guérin, qui gère le service dans lequel il est hébergé à Marseille, me dit que, malgré les apparences, il n'est pas en très bonne santé mais il n'en laisse rien paraître. La tête marche toujours bien : nous parlions des 150 ans de la mort du Père Lacordaire et il m'en a indiqué l'année immédiatement en m'expliquant même sa méthode de calcul " On est en 2011, c'est facile à trouver...." !
Il aimerait bien retourner à Sorèze une nouvelle fois : Madame Guérin n'y est pas favorable avec toutes les contraintes que ce déplacement entraînerait.
Il me demande de rappeler son souvenir à tous ceux qui l'ont connu.
A bientôt
Amitiés
Francis Grand

Octobre

 20 octobre
Ici le document d'invitation à la Sainte Cécile le 20 novembre à Sorèze, et à Paris le 24 novembre prochain. Pensez à vous inscrire sur www.soreze.com/annee-lacordaire.htm.

 3 octobre
Nous étions nombreux lors de la messe du 2 octobre 2011, certains y étaient depuis la veille au matin pour les répétitions. L'église était pleine, et Houbart était aux orgues et nous a joué une Sorézienne instrumentale.
Le compte-rendu de Gaston Bergasse et les photos.

Septembre

 27 septembre
Un mailing présentant brièvement l'année du 150ème anniversaire de la mort du Père Lacordaire est parti dernièrement vers ceux ayant une adresse valide (n'oubliez pas de transmettre tout changement d'adresse en utilisant le formulaire).
1ère manifestation le 2 octobre à Sorèze : une messe télévisée depuis Sorèze sur France 2 et un hommage à Lacordaire.
Pour ceux qui n'auraient pas reçu le mail : le document qui y était joint.

Le Dépêche du Midi dit :
A l'occasion du 150e anniversaire de la mort du Révérend Père Lacordaire, la messe dominicale du 2 octobre sera retransmise en direct depuis l'église Notre-Dame de la Paix de Sorèze dans le cadre de l'émission « Le Jour du Seigneur » diffusée sur France 2 chaque dimanche matin. Cette messe sera animée par le chœur diocésain avec la participation de quelques anciens élèves et de pères dominicains des diverses provinces de France. Elle sera sous la présidence de M. le curé de Sorèze, prédication du père Guy Thomas Bedouelle o.p. et sera animée par l'organiste François-Henri Houbard, titulaire des Orgues de la Madeleine à Paris.

 12 septembre
Hier soir, est décédé Jean-Marc PEZET (70-73), des suites d'une longue maladie. Il laisse une femme et deux enfants.
Tous ses anciens camarades restés très proches lui rendent hommage :
Pierre-Louis CROUZAT, Frédéric FELDMANN, Antony FOURMACHAT, Patrice BONNAND, Jean-Jacques SUBIROS, Christian PREVOT, Bernard MOLINIER, Philippe BETEILLE, Gérard DELGA, Bruno CHARUEL, Pierre ROUMIGUIÉ, Thierry BARBANCON, Philippe DETRAGIACHE, et d'autres. Bernard MICHAUD l'a précédé en 2008.
Adieu camarade...
PREVOT, FELDMANN, FOURMACHAT, BONNAND, CROUZAT, PEZET, BETEILLE, SUBIROS
le 14 mars 2009 dans le Tarn et Garonne, chez Antony Fourmachat.
Les autres photos du 14 mars 2009

 7 septembre
Le 22 septembre aura lieu à l'Ecole un concert organisé par l'Ordre de Malte et présidé par Thierry Carcenac, président du Conseil Général.
L'invitation et le coupon-réponse.

 5 septembre
Un message d'Orso Delage De Luget (53-58 ++) aux anciens de La Réunion :
Bonjour à chacun de vous, Amis et Camarades Anciens de l'Ecole de SOREZE !
Je viens à La Réunion, votre belle ile, en octobre, pour suivre mes amis corses qui vont pratiquer la " Diagonale des Fous ". Moi je ne les suis pas !.... je les accompagne.
Je suis un ancien de notre Ecole bien que plus âgé que la majeure partie de vous !
Mon passage à SOREZE remonte aux années 1953-1958 et 1963 (j'étais à cette époque , de retour d'Algérie , Pion chez les Rouges)
Revenu dans la région, à CASTRES où j'ai fini ma carrière et pris ma retraite, je vais très souvent à l'Ecole soit revoir des anciens soit pour mon plaisir soit pour faire visiter à des Amis de passage ce lieu riche en histoire et en mémoire.
J'ai pris des photos des restaurations entreprises ces dernières années et me propose de vous les montrer, un soir, autour du repas
que l'un d'entre vous pourrait organiser tout en joignant ceux que je ne peux pas joindre car sans adresse "internet" et dont vous pouvez retrouver la liste facilement en consultant le site de l'Amicale des Anciens. Site facile et très bien structuré où vous avez peut être déjà " navigué" ?!..
Prévue pour le 10 /10 mon arrivée, tôt matin, je logerai avec mes amis corses à Sainte Clotilde 22bis chemin du bois de Pintade dans une location que nous avons trouvée avec l'aide du PC Course. Le retour se fera le 19/10 au soir.
Nous avons loué une voiture afin de pouvoir découvrir votre Ile et suivre les coureurs quand cela sera possible. Après la course les journées seront occupées à visiter les sites, " Routard " en main avec mes amis.
Mais vous vous doutez que je serai super content que nous puissions nous voir, projeter des photos récentes que je porterai sur clé USB, passer une soirée ensemble, mes amis corses pouvant se débrouiller seuls pour une soirée !
Je propose donc que vous vous contactiez et que l'un de vous prenne en main les choses avec dynamisme et conviction pour que ce moment de retrouvailles " Soréziennes " soit organisé autour d'un repas "bien de chez vous" ?! ....
Qui accepte et se charge de cela ?
Merci par avance de me le dire.

PIERRE DELAGE de LUGET dit ORSO
orso.delage@wanadoo.fr
tel : 06 13 83 91 50

Je vous dis donc "à bientôt" merci à ceux qui vont se charger d'organiser cette soirée, à SAINT DENIS ou là où vous le jugerez bon, voire mieux
Amitiés Soréziennes.
O. de LUGET

 1er septembre
Depuis le 1er août, c'est un ancien Sorézien qui est à la tête des deux hôtels 2 et 3* de France Patrimoine, où vous savez, c'est à dire dans nos murs.
Il a déjà eu le plaisir de recevoir 76 anciens en moins d'un mois et il a décidé de manière unilatérale d'offrir 10% (minimum en pleine saison) sur l'hébergement aux anciens qui se signalent ainsi que l'apéritif pour ceux qui ne passeraient que pour manger un morceau dans les anciens réfectoires aujourd'hui restaurant. A noter pour le premier octobre l'arrivée d'un nouveau chef de cuisine, champion international de dessert entre autres, et adepte du foie gras dans toute sa noblesse. Un nouveau site internet pour l'hôtel mais les anciens peuvent lui envoyer un mail sur ailinossier@hotels-francepatrimoine.fr qu'il les fasse rappeler avec toutes les infos qui leur faudrait. A très bientôt.
Et pour terminer, le nom de cet ancien que déjà beaucoup, et non seulement ceux de sa génération, connaissent : Idesbald Linossier (88-90).

Le 24 novembre, à l'occasion de la Sainte Cécile de Paris, Jean-Paul Bossuge présentera son livre, préfacé par David Foenkinos :

.. 700 hommes à la mer... : la tragédie de La Bourgogne

Un «Titanic» à la française... C'est l'histoire, ou plutôt le drame, du transatlantique La Bourgogne qui assure la liaison entre Le Havre et New York. Samedi 2 juillet 1898 : il quitte New York avec plus de sept cents personnes à bord. La traversée s'annonce festive, et les passagers, en majorité américains, s'apprêtent à célébrer la fête de l'indépendance, magnifiée cette année-là par la victoire des États-Unis sur l'Espagne dans l'île de Cuba. Le bateau n'arrivera jamais au Havre. La tragédie de La Bourgogne restera la pire catastrophe de la Compagnie transatlantique. Trois anciens joueurs de rugby et deux anciens collégiens de Sorèze étaient aussi à bord. À travers ce récit, leur mémoire survit à jamais.

Entré au ministère des Affaires étrangères en 1970, Jean-Paul Bossuge (56-67) a servi à Saint-Domingue, Oslo, Lima, Nairobi, Vancouver, Bilbao, Chicago, Paris. Il a terminé Consul général adjoint à Rio de Janeiro, puis à Londres, en 2009.

Août

 19 août
Le 8 Juillet 2011 a eu lieu à SAURAT (Ariège) l'inhumation de notre camarade Yves LAMBELIN, assassiné à ABIDJAN le 4 avril 2011, (voir article du journal du 4 Juin), en présence d'une délégation d'anciens Soréziens composée de Gaston BERGASSE (53-61), Maurice FABRE (55-63), Bruno BOUAN (60-64), Pierre BILLON (81-83), Hervé BILLON (81-83) et Raymond LAFFORGUE (60-63). Ils sont venus dire un dernier adieu à Yves qui a retrouvé sa paisible terre familiale entouré de toute sa famille sans oublier Georges le dernier des frères, sorézien (60-63).
Yves était à Soréze chez les Rouges en 60-61, l'année du Centenaire de la mort du Père Lacordaire. En classe de Math'Elem avec Gaston Bergasse, il était déja trés brillant et a été de nombreuses fois nominé dans le palmarés de son année.
Après un témoignage émouvant de tous ses frères et soeurs qui ont loué ses grandes qualités humaines et ses valeurs, un hommage a été rendu par Mme la Sous-préfète ainsi que par le Maire de Saurat. Puis a eu lieu la cérémonie religieuse trés recueillie, nous avons ensuite accompagné Yves à sa dernière demeure.
Sur les photos on peut voir:
- Les distinctions d'Yves: la médaille de Chevalier de la Légion d'Honneur ainsi que la plus haute distinction ivoirienne, la médaille de Commandeur dans l'Ordre National du Mérite. Cette dernière médaille lui a été décernée à titre posthume pour services rendus à la Côte d'Ivoire, par le Ministre de l'Agriculture à Abidjan.
- Yves chez les Rouges à côté de Maurice FABRE, leurs deux familles avaient tissé des liens étroits.
- Les Soréziens se retrouvent aprés la cérémonie à FOIX, dans une ambiance chaleureuse et sereine se promettant de se retrouver pour la Pentecôte 2012.


Maurice Fabre et Yves


De g. à d. Raymond Lafforgue, Gaston Bergasse, Bruno Bouan, Georges Lambelin, Pierre Billon, Maurice Fabre, Hervé Billon.

 8 août
François-Henri Houbart (60-66) donnait hier, dimanche 7 Août, un concert à la Cathédrale d'Agde. Cela a été l'occasion de parler des deux messes qu'il va jouer dans l'Eglise paroissiale de Sorèze à l'occasion du 150ème anniversaire de la mort du Père Lacordaire, celle télévisée du 2 Octobre 2011 et celle de la Pentecôte 2012.


Gaston Bergasse et François-Henri Houbart, attablés sur la terrasse du Donjon et la Galiote, à deux pas de la cathédrale St Etienne d'Agde

François-Henri commence l'étude du piano à l'âge de 7 ans et celle de l'orgue à l'âge de 11 ans, au cours de sa scolarité chez les dominicains de Sorèze (Tarn). A Paris, il devient l'élève de Pierre Lantier pour l'harmonie et le contrepoint, de Suzanne Chaisemartin, Michel Chapuis et Pierre Cochereau pour l'orgue et l'improvisation. En 1978, il obtient le deuxième prix du concours international d'improvisation de Lyon. D'abord organiste de l'église Saint-Paterne de sa ville natale d'Orléans à partir de 1968, il commence, en 1974, une carrière d'organiste parisien comme suppléant du grand orgue de Saint-Séverin. En 1975, il devient co-titulaire de l'orgue de Saint-Nicolas des Champs, puis, l'année suivante titulaire du grande orgue de Sainte-Elisabeth-du ûTemple. En 1979, il est nommé organiste de La Madeleine, à Paris, succédant ainsi à 26 ans à Camille Saint-Saëns, Théodore Dubois et Gabriel Fauré.
François-Henri a d'abord enseigné l'orgue à l'Ecole Nationale de Musique d'Orléans, de 1980 à 2000 ; Il devient ensuite professeur au Conservatoire National de Région de Rueil-Malmaison, à la suite de Marie-Claire Alain et de Susan Landale. Comme concertiste, il a donné plus de 1200 concerts ou récitals partout en Europe, aux Etats-Unis, au Canada et au Japon. Il est reconnu comme un des plus grands improvisateurs actuels. Ses goûts musicaux le portent plutôt à interpréter les maîtres de l'école nordique et les compositeurs du XIXe siècle. Il a effectué plus de 70 enregistrements dont certains ont obtenu de prestigieuses récompenses. Il est soliste à Radio-France, membre du comité artistique du concours international d'orgue de Chartres, auteur d'un ouvrage sur les orgues de la cathédrale d'Orléans.
Elevé au grade d'Officier de l'Ordre des Arts et des Lettres, il a reçu la Médaille de Vermeil de la ville de Paris.

Juillet

 en juillet
L'une des premières réunions de préparation de la pièce de théâtre du Père Dastarac qui sera jouée à Pentecôte 2012
De gauche à droite :
Mme Martinel, Francis Grand, Bertrand Geli, Marie-France Grand, Jean-Michel Languillon et Philippe Martinel.

 19 juillet
Pierre Jonquères d'Oriola (1935-1938), double champion olympique de saut d'obstacles (1952/1964), est mort mardi à son domicile de Corneilla-del-Vercol (Pyrénées-Orientales) à l'âge de 91 ans, a annoncé sa fille Laurence.
Il était né le 1er février 1920. "Il était encore en bonne forme en début d'année, mais il a décliné ces dernières semaines. Il est mort chez lui, entouré de ses enfants", , a indiqué Laurence Jonquères d'Oriola à l'AFP. Descendant d'une famille anoblie sous Louis XV, le cavalier avait failli manquer les Jeux de 1952 à Helsinki à cause de rapports tendus avec la Fédération française. En Finlande, il avait conquis l'or individuel en selle sur Ali Baba, six jours après que son cousin Christian d'Oriola, le grand fleurettiste, eut également décroché la plus belle des médailles.
Douze ans plus tard, le cavalier catalan, montant Lutteur B, avait offert à la France, le 24 octobre 1964, sa seule médaille d'or des J0 de Tokyo, ce qui lui avait valu les félicitations appuyées du général de Gaulle. Jonquères d'Oriola fut accueilli en héros à son retour dans l'Hexagone. Il termina sa carrière au sommet après avoir participé, en 1968 à Mexico, à ses cinquièmes Jeux olympiques, y glanant encore une médaille d'argent par équipes.

 14 juillet
Jean Fabre de Massaguel (83-90) nous annonce que le 11 août 2011 à 20h30 aura lieu au château de Massaguel un récital de piano avec Celia Quilichini qui jouera des oeuvres de Bach, Busoni, Chostakovitch et Chopin. L'entrée est de 10 €, gratuite pour les enfants.
Organisation : Les amis du château de Massaguel

 11 juillet
François-Régis RAYBAUD (51-55) est décédé le 8 juillet 2011. Il était né le 22 août 1936 à Dijon. Il était guide de haute montagne, artiste peintre et poète, mais laissons la place à son jeune frère Bernard (53-61) et à ce qu'il a prévu de dire pour ses obsèques demain.

 6 juillet
Nous avons mis en ligne des vidéos, utilisant pour la première fois Youtube.
Celle du 7 et 8 mai 2011 en Camargue mais limitée à 12 minutes 50
Celle de Pentecôte 2010 - La cérémonie des képis blancs et la pot qui a suivi
Celle de Pentecôte 2010 - Le pot des légionnaires, le repas de midi, l'après-midi, et la messe le dimanche matin
Celle de l'émission télévisée "Perdu de vue" avec Hugues Auffray en 1990

Jacques en 1935
C'est avec beaucoup de peine que nous apprenons le décès le 29 juin dernier de Jacques Worrall, porte-drapeau 1938-1939.
Né le 1er avril 1921 à Port au Prince (Haïti). Il entre à l'École dans la division des Bleus. Durant ses études il pratique les sports habituels de Sorèze, à savoir la gymnastique, la natation mais aussi l'équitation. Il s'inscrit à l'équipe de football de la division. Il apprend à jouer du violon. Il entre ensuite dans la division des Rouges où il fait partie du cercle littéraire de l'Athénée. Il est nommé Porte drapeau 1938-1939 et obtient son baccalauréat.
A sa sortie de Sorèze il entre en Mathématiques Spéciales au Collège Stanislas de Paris où il obtient le Certificat de Mathématiques Générales.
Il est admis à l'École Supérieure des Travaux Publics de Paris où il obtient son diplôme d'Ingénieur ETP (Section Travaux Publics). Puis il est admis à l'École des Beaux Arts de Versailles où il obtient son diplôme d'Architecte DPLG.
Marié, Jacques exerce la profession d'architecte. Il a notamment été Directeur du Bureau d'Etudes EFFITEC à Saint Denis de la Réunion où il a réalisé écoles, hôpitaux, habitations et même un couvent, celui des Moniales Dominicaines de Saint Denis. La construction de ce couvent (inauguré le 2 février 1972) fut pour lui une période d'intense émotion et le grand honneur de sa vie.
Selon le Très Révérend Père RANDE : « Le couvent est simple, pauvre, fonctionnel et admirablement adapté aux besoins religieux de la communauté de Contemplatives, dont la vie s'écoule dans le silence, la solitude, dans la grisaille des tâches matériellesà Mais, dominant les bâtiments d'habitation, se dresse, élégant et suggestif, le clocher de la Chapelle. On dirait un doigt pointé vers le ciel, rappelant à tous la grande réalité du surnaturel.»
Il est adhérent à l'Ordre des Architectes, il fait partie des Amis de TEILHARD DE CHARDIN et de l'association Alsace-Etats-Unis.
Dans ses souvenirs sur l'École de Sorèze, il garde dans sa mémoire l'empreinte du lieu : «le vent d'Autan, les paysages, la Montagne Noire, les promenades à Saint-Ferréol, la vie communautaire, la cour des Rouges, les dortoirs glacés, les professeurs, les amis, Kellermann mon cheval attitré».
Mais il y a aussi un endroit qu'il n'oubliera jamais. Une petite pièce obscure : le Musée. Et dans ce Musée, une momie égyptienne, assez délabrée, « ayant subie du temps d'irréparables outrages. J'allais souvent la contempler.» Elle le fascinait : mélange d'éternité et de décrépitude. Soixante ans après, il la revoit encore. Au fait qu'est elle devenue cette momie : sa première momie ?
Le blog de Marylou, la femme de Jacques

Juin

 28 juin

Ci-joint deux photos,

cherchez l'erreur !
Le 27 juin, des membres du Comité Lacordaire (nous vous en reparlerons) se sont réunis, dans la plus grande convivialité dont Jean Michel a le secret, pour préparer l'année du 150ème anniversaire de la mort du Père Lacordaire. Au menu, pour éclaircir les idées cassoulet et vins du Languedoc-Roussillon, puis programme des fêtes, l'ultime édition des Soréziens du Siècle, une pièce de théâtre de Dastarac qui sera jouée à la Pentecôte 2012, une partition de Déodat de Séverac ... Ce site où nous étions, et qui, d'après Martine Languillon, a donné le plus de Soréziens tous siècles confondus n'a pas fini d'inspirer les anciens. Merci à Martine d'avoir pris la photo et égayer notre groupe par sa présence.

De gauche à droite :
Gaston Bergasse, Jean-Paul Bossuge,
Philippe Martinel et Jean-Michel Languillon

Quelques jours plus tard, c'est Francis Grand qui était à Sorèze chez Michel en compagnie de Bertrand Geli, Jean-Michel Languillon et Philippe Martinel, avec Marie-France Grand et Mme Martinel.

 16 juin
Voici le texte d'une pièce que nous avons joué au cours de l'année scolaire 1953-1954 à l'occasion de Pentecôte. Le texte est du Père Dastarac qui avait passé beaucoup de temps à nous faire répéter avec son entrain et ses coups de gueules habituels. C'est grâce à Christian Mathon que nous avons revu pour Pentecôte que j'ai pu récupérer une copie du texte dédicacé par Dastarac en première page. J'y ai ajouté les photos que j'avais après les avoir un peu arrangées.
La pièce avait été jouée à la Pentecôte 1954 à l'occasion du 100ème anniversaire de l'arrivée de Lacordaire à Sorèze, le 200ème anniversaire de l'élévation de l'Ecole au rang d'Ecole Royale Militaire (voir tableau dans le grand hall) et le 1200ème anniversaire de la création du monastère par Pépin le Bref.
Amitiés.
Philippe Martinel

 15 juin
Pierre-Jean Collomb, directeur de Lacordaire Marseille, nous transmet cette annonce à propos des 10 ans du décès de José Bartolomeï :

 13 juin
La Pentecôte 2011 est passée. Comme le webmaster n'a pas pu y aller, il attend les photos et le compte-rendu qu'un ou plusieurs anciens présents voudront bien lui envoyer pour mise sur le site.
Mais déjà, des photos sont disponibles ici .

 4 juin
Les proches d'Yves Lambelin ont rendu hommage vendredi à un entrepreneur «amoureux de l'Afrique».
Yves Lambelin, 68 ans, était réfugié depuis un mois environ au Novotel d'Abidjan, situé à cinq minutes du siège de son entreprise, ce qui permettait de réduire le nombre de passages de barrages et donc les risques pour sa sécurité, a expliqué à l'AFP son fils adoptif, Alassane Doumbia.
«Il était naturel pour lui de rester, il voulait être là-bas aux côtés de ses employés, pour que les usines tournent. Nous insistions pourtant pour lui dire de rentrer en France mais il finissait par se fâcher», a raconté l'un de ses frères, Jean-Pierre Lambelin.
Le patron de la Sifca, société spécialisée dans la culture et la commercialisation d'oléagineux, de sucre de canne et de caoutchouc, est arrivé il y a 25 ans en Côte d'Ivoire à la faveur de l'implantation d'une usine de café vendue par son employeur de l'époque, Creusot Loire.
«C'était un aventurier, il a dit «banco» et pris les rênes de l'usine. Il a ensuite intégré la Sifca qu'il a développée et transformée en groupe international», a détaillé son frère.
Installé en Côte d'Ivoire, il décidera de prendre la nationalité ivoirienne sous la présidence de Felix Houphouët-Boigny qui, selon son frère, lui avait dit qu'il était «plus ivoirien qu'européen".
Célibataire, né le 30 septembre 1942 à Casablanca, il a adopté deux enfants: «cela ne m'a donné aucun passe-droit, j'ai commencé à travailler à Londres puis dans une banque d'affaires avant d'entrer à la Sifca il y a 5/6 ans seulement où j'ai dû faire mes preuves», dit son fils Alassane, désormais en charge du développement du groupe.
C'est Jean-Louis Billon, autre Sorézien de 80 à 83, qui a pris les rênes du groupe Sifca.

Mai

 30 mai
Les photos des 7 et 8 mai en Camargue sont arrivées. Elles sont ici.

 16 mai
Le Vade mecum n° 20 vient de sortir et a été envoyé à ceux qui ont une adresse email. Pour les autres, vous pouvez le consulter ici.

 3 mai
Du 1er au 3 avril se sont réunis quelques vieux briscards des années 60 et 70, cette fois c'était à Sorèze, précédemment c'était à Marseille, à Moissac, etc. Les photos sont ici.
De plus nous avons ajouté des photos de 1971, celles de Jean-Jacques Subiros ici.

Avril

 30 avril
Après Jean-Claude le 10 janvier 1992 à 70 ans et Christian le 20 mars 2006 à 83 ans, s'est éteint le 27 avril le dernier des frères Malafosse, Marcel, à presque 92 ans, à Limoux. Nous nous souviendrons toujours de leur silhouette fine et racée lors de chaque Pentecôte et Sainte Cécile. Ils se ressemblaient tant qu'on les confondait toujours, même à plus de 80 ans.
Les obsèques ont eu lieu à Belvèze du Razès (Aude) et Marcel a été inhumée hier à Cesseras (Hérault). Maurice Fabre (55-63) et Didier Calmette (60-64) étaient présents et ont représenté l'Association Sorézienne.
Marcel était passionné d'équitation et très lié à Pierre Jonquères d'Oriola.

Marcel à la Sainte Cécile 1997.

 22 avril
A tous ceux qui ont connu José Bartolomei (56-59), en tant que condisciple ou disciple.
Le directeur de Lacordaire Marseille nous écrit :
Il y a 10 ans, José Bartoloméi nous quittait.
Vendredi 1er juillet, aura lieu la commémoration du 10ème anniversaire de sa mort, dans la cour d'honneur de l'école Lacordaire.
19h00 : Messe solennelle
20h00 : Discours, animation, buffet.
Nous commençons à organiser l'année scolaire 2011-2012 et nous souhaitons emmener nos élèves à Sorèze en octobre et en novembre.
Cordialement et avec mes remerciements.
Pierre-Jean Collomb

 16 avril
Une annonce de notre camarade Jean-Paul Bossuge (56-67) :
Chers anciens et amis de Sorèze.
J'ai le plaisir de vous informer de la parution de mon livre "700 hommes à la mer. La tragédie de la Bourgogne", le 21 avril aux éditions du Rocher, préfacé par David Foenkinos.
Quand j'avais une quinzaine d'années, ma tante me dit un jour " mon grand-père, ton arrière-grand-père, donc, est mort dans un naufrage épouvantable, celui de la Bourgogne. L'équipage s'était très mal comporté." Je n'ai jamais oublié ses paroles.
Bien des années plus tard, j'ai voulu en savoir davantage sur ce naufrage complètement éclipsé par celui du Titanic, quatorze ans plus tard.
" La Bourgogne" était un paquebot qui faisait la liaison Le Havre New York. Parti le 2 juillet 1898 de New York, il a coulé deux jours plus tard.
Les témoignages des survivants furent effroyables. Après avoir consulté toutes les archives sur le sujet, j'ai décidé de faire le récit de ce naufrage en collant à la vérité. Parmi les passagers, ll y avait trois pères dominicains qui furent héroïques. Cela m'a donné l'idée de faire monter à bord deux anciens Soréziens, histoire de faire un clin d'oeil à notre Ecole. Ceux qui me connaissent bien ne seront pas étonnés d'y trouver aussi deux joueurs de rugby.
La tragédie de la Bourgogne restera la pire catastrophe de la Compagnie Générale Transatlantique.
Amitiés,
Jean-Paul Bossuge (cancre sorèzien entre 1956 et 1967).
jpbossuge@hotmail.com et sa page dans le site de l'Association : bossuge.htm.

La présentation de son livre : ici.
Le livre aux éditions du Rocher : ici. Et à la FNAC : ici.

Mars

 23 mars
La journée du 11 mars était consacrée à la préparation de la grande réunion des 7 et 8 mai à Mas Thibert, en Camargue, chez Jean-Claude Tarrazi.
Visites, restaurants et hôtel ont été testés et nous sommes convaincus que tout se passera bien. A ce jour, nous sommes près d'une trentaine à la paella chez Jean-Claude samedi 7/5.
Le programme de ces deux jours.
Quelques photos de la journée à laquelle participaient aussi Gaston Bergasse, son épouse, André Delaude et son épouse :
- Marie-France Grand et Jean-Claude Tarrazi repèrent les lieux et prennent rendez-vous avec les animaux.
- Les chevaux camarguais nous attendent déjà
- Il faut bien tester les restaurants ! les deux couples Tarrazi/Grand

 22 mars
La photo des Bleus 60-61 attend de vos mémoires les noms qui manquent, il n'y en a plus que 7 à trouver.
Les réponses au webmaster.

 21 mars
Bruno Micheli (72-75) sort en avril un nouvel album, intitulé Le Déserteur en collaboration avec Matteo Pastorino. Le recto de l'album et le verso. Et son adresse email : bruno.micheli@wanadoo.fr.

 20 mars
A Pentecôte, les 11, 12 et 13 juin, auront lieu dans les murs de l'Ecole des floralies qui occuperont la majorité de l'espace, les cours, l'abbatiale, le manège extérieur, les anciennes serres des moines, le pourtour du bassin de natation, et bien entendu le parc. Organisateur : Le carrousel des plantes, voyez son site : http://www.lecarrouseldesplantes.com

 17 mars
Des nouvelles de la réunion des 7 et 8 mai à Mas Thibert (Arles): nous avançons, voir le fichier ci-joint pour précisions.

Février

 1er février
Aujourd'hui en fin de journée, est décédé Jacques Pendariès (58-64). Nous adressons à son frère Claude (59-65) toutes nos condoléances.

Janvier

 27 Janvier
Nous apprenons le décès aujourd'hui de la femme de notre président, Jean-Hugues VASEN. Nous lui adressons toutes nos condoléances, et lui disons Courage. Les obsèques auront lieu le mardi 1er février à 14h30 en l'église Saint Antoine de Padoue, au Chesnay (Yvelines). 11 rue de la Celle, 78150 Le Chesnay. Si vous voulez lui écrire, faites-le par l'intermédiaire de l'Association, à webmaster@soreze.com.

 25 janvier
Michel Bonfanti (55-60) est décédé hier, nous adressons toutes nos condoléances à sa femme Marie-Paule. Son frère Patrice est mort il y a 7 ou 8 ans.

 24 janvier
Et une autre réunion d'anciens, une ! A Sorèze, cette fois, le week end de Pâques, sera organisée par Pierre-Arnaud Lebonnois (72-74) et Bruno Micheli (72-75) une réunion des anciens des années 70. Aux dernières nouvelles, outre les deux protagonistes, seraient attendus Alexandre de Uresti, son frère Raphaël, Yves Canot, Alain Schneider, Jean-Jacques James, Vincent Barres et Jean-Marc Serres. Au programme du week-end : soirée(s) jazz chez Michel Pierson, expo de peintures, présentation du livre Embarcadère retraçant l'année de notre camarade Pierre-Arnaud Lebonnois avec la Marine nationale... d'autres surprises viendront compléter ces retrouvailles. Pierre-Arnaud est joignable sur 06 23 789 305.

 19 janvier
La réunion prévue en Vaucluse les 7 et 8 mai pour les anciens des régions Provence-Alpes-Côtre d'azur et Languedoc a été finalement reportée à 2012. Cependant, Jean-Claude Tarrazi (46-48) a prévu d'en organiser une en Camargue. Elle aura lieu aux mêmes dates à Mas Thibert (Arles). A suivre.

 1er Janvier
L'Association vous adresse à tous ses meilleurs voeux.