• Recevoir nos informations

    Nous contacter

     Association Sorézienne
    Chez Patrick CHABIN
    622 Rue de la Mairie

    10130 AUXON
    FRANCE

    Auxerre (Yonne)

    Si l'école militaire est supprimée à la Révolution, elle devient un collège, puis siège d'une École centrale en 1796.

    En 1888, c'est le collège Paul-Bert, du nom du physicien, gouverneur en Indochine, ministre de l'Instruction publique, qui militait pour l'accession des filles à l'éducation.

    Moyennant quoi, en suivant son exemple, la section filles du collège devient en 1893 le premier lycée de filles de France, les garçons attendant 1936 pour avoir droit à leur lycée à eux, sous le nom de Jacques Amyot, évêque d'Auxerre et grande figure de la Renaissance (traducteur de Plutarque).

    En 1969, les deux établissements sont réunis sous le régime mixte et le nom d'Amyot. Les anciens bâtiments sont démolis en partie ou rénovés en 1981.

    L'École royale eut pour élèves le maréchal Davout (né d'Avout), vainqueur à Aboukir et Auerstaedt, participant déterminant à Eckmühl, Wagram, Eylau... et le philosophe utopiste Charles Fourier, qu'on peut considérer comme un prédécesseur du communisme.

    Philippe HOUBART(57-61)
    Le Lycée Jacques Amyot d'Auxerre Le Lycée Jacques Amyot d'Auxerre Le Lycée Jacques Amyot d'Auxerre Le Lycée Jacques Amyot d'Auxerre

    Accéder à votre espace

    Identifiant : 
    Mot de passe : 
    mot de passe oublié?

    Le journal mensuel

    18/03/2017

    Soreze ma jeunesse

    12/01/2017

    Pentecôte 2017

    Les archives de SorèzeLe journal mensuel avant 2014
    powered by