• Recevoir nos informations

    Nous contacter

     Association Sorézienne
    Chez Patrick CHABIN
    622 Rue de la Mairie

    10130 AUXON
    FRANCE

    Création d'une école dans L'Abbaye

    Création d'une école dans l'abbaye.

    Dans ces bâtiments de grés et de pierres de ruisseau (pierres de Sorèze), Dom Jacques Hody, prieur, ouvre le 2 Octobre 1682 la première Ecole de Sorèze afin de rivaliser et d'éclipser l'Académie protestante de Puylaurens. Une vingtaine d'élèves vient en ces lieux pour recevoir un enseignement totalement gratuit. L'un des premiers élèves fut Claude Devic, né à Sorèze en 1670, et futur auteur de la monumentale Histoire du Languedoc. L'Ecole obtient très vite une grande renommée, mais en 1722 Dom Jérome Laferrière, prieur de Sorèze, ferme brusquement le collège saisissant le prétexte de la peste de Marseille pour rendre les enfants à leur famille.

    C'était du moins la raison officielle.
En fait, selon l'un des moines de l'époque, " un peu de scandale causé par de jeune profès " aurait été un motif beaucoup déterminant, joint aussi à la nécessité de construire des bâtiments plus étendus.
L'établissement restera fermé près de trente deux ans, longues années durant lesquelles les religieux construisent d'autres bâtiments, notamment de nombreuses salles de classes et un très beau théâtre donnant sur la cour des Rouges.

    La population locale, après maintes démarches, finit par obtenir la réouverture de l'Ecole. Ainsi, la venue en 1757 de Dom Victor Fougeras comme prieur de Sorèze donne une nouvelle vie à l'établissement. L'Ecole rouvre ses portes le 15 janvier 1759, jour de la Saint Maur. L'évêque de Lavaur y célèbre une messe pontificale, et à la tête de la maison est placé un éducateur exceptionnel, Dom Victor Fougeras.

    Pendant la période de fermeture de 1722 à 1758, les Bénédictins ont toutefois accepté un petit nombre de jeunes gentilshommes de la contrée, parents de religieux, parmi lesquels un Chastenet de Puysegur futur archevêque de Bourges, un Combettes de Caumon neveu de Dom Vaissète, un Peytes de Montcabrier futur amiral, et un certain Picot de Lapeyrouse. (NDLR)

    Accéder à votre espace

    Identifiant : 
    Mot de passe : 
    mot de passe oublié?

    Le journal mensuel

    18/03/2017

    Soreze ma jeunesse

    Les archives de SorèzeLe journal mensuel avant 2014
    powered by